Le code de l'agent commercial
Le site de référence pratique de l'agent commercial

Le métier d’agent commercial nécessite une formation, un statut, des missions et bien évidemment une rémunération. Alors, comment devenir un agent commercial ? Vous êtes au bon endroit pour le savoir.

Agent commercial : comment et pourquoi le devenir ?

Agent Commercial INDÉPENDANT​

De plus en plus de personnes envisagent de se lancer en tant qu’agent commercial indépendant. Cela n’a rien de surprenant. Ce métier offre une multitude d’avantages et relativement peu de contraintes.

Agent Commercial IMMOBILIER

Que vous soyez salarié, indépendant, ou que vous recherchiez un nouveau métier de reconversion, le métier d’agent commercial immobilier est une réelle opportunité dont il faut absolument maîtriser les réalités.

Registre Spécial des Agents Commerciaux

Les agents commerciaux servent de liaison entre une entreprise et ses clients. À l’aide d’un mandat, ils peuvent agir de la part d’autrui. Mais avant, il est nécessaire de s’inscrire au RSAC qui est le registre spécial des agents commerciaux.

Un agent commercial : c'est quoi ?​

Il faut aimer le contact humain avant de se lancer dans l’aventure passionnante qu’est le métier d’agent commercial. Certains aiment tout simplement la vente et désirent devenir agents commerciaux. Cependant, ce métier exige des prérequis et des compétences. Devenir agent commercial suppose une formation, un statut, des missions et bien évidemment une rétribution.

Les entreprises et les sociétés commerciales ont besoin pour vendre leurs produits, du savoir-faire de professionnels qu’on appelle agents commerciaux. L’agent commercial est un homme ou une femme de terrain qui est formé (e) pour :

  • Négocier ;
  • Obtenir des contrats de vente ou d’achat ;
  • Conquérir des contrats de prestation de services ou de location…

Toutes ces missions sont faites pour le compte des industriels, des commerçants, des producteurs, etc. L’agent commercial peut être considéré comme un intermédiaire de vente. Par opposition à ce métier, il y a le Vendeur, Représentant et Placier (VPR).

Le métier d’agent commercial a pour code Rome D1402. Il est un indépendant qui fonctionne en mandataire d’un tiers qui est son mandant. Le technicien de la vente qu’est l’agent commercial a une grande connaissance des produits qu’il vend et un grand savoir à propos de l’art de la vente.

Nos Derniers Articles
réunion d'agent commercial en immobilier
à savoir

Les missions d’un agent commercial

La mission première de l’agent commercial est de vendre des produits ou des articles de son mandant. Cette activité l’amène à passer le clair de son temps en déplacement et à :

Bien plus qu'un simple métier

Pourquoi devenir agent commercial ?

Il s’agit d’un métier passionnant aux opportunités infinies. Les avantages et les inconvénients du métier d’agent commercial se découvrent aussi au fur et à mesure que l’on avance.

Les avantages

Les avantages que donne ce métier sont nombreux. En voici quelques-uns :

  •  Impossible de se plaindre d’une quelconque routine parce que les missions sont diverses et variées. Étant donné que le travail s’exécute essentiellement sur le terrain, l’agent commercial rencontre des individus aux personnalités différentes, ce qui lui permet de connaître davantage la nature humaine. Plutôt passionnant.
  • Dans ce métier, on jouit de liberté. Et quand on aime les challenges, on se développe constamment aussi bien dans le métier que sur le plan social. Ce métier à l’avantage d’occasionner de belles rencontres et donc de tisser un beau relationnel avec un carnet d’adresses bien fourni.

Les inconvénients

Concernant les inconvénients de ce métier, on peut évoquer :

  • Le stress qui peut découler du contact avec certains clients indélicats. Parfois, on peut être éprouvé nerveusement. Ceci dit, quand on réussit à satisfaire malgré tout la clientèle, on en ressort grandi et plus confiant.
  • Le temps passé à créer une relation solide avec ses clients exige une implication et un investissement personnels.

Les inconvénients de ce métier ont la particularité de rendre meilleurs les plus tenaces et les plus passionnés.

homme agent commercial indépendant

Notre avis sur le métier d'agent commercial

Devenir agent commercial demande de la rigueur aussi bien dans l’apprentissage du métier que dans les démarches qui conduisent à l’immatriculation. On le voit bien, un agent commercial est un maillon important pour tous les secteurs d’activités. C’est un métier gratifiant aussi bien du point de vue revenu, qu’humain.

Maitrisez votre activité professionnelle

Les 5 compétences et qualités pour accéder au métier d’agent commercial

1

être à l'écoute

L’écoute permet de comprendre la personnalité du client. Cela revient à connaître ses besoins les plus secrets. Mais comment connaître quelqu’un qu’on vient à peine d’aborder ?

L’écoute est la clé. En effet, lorsqu’on prend la peine d’écouter quelqu’un (dans une écoute active), on donne à la personne la possibilité d’exprimer pleinement ses besoins. Ainsi, à l’aide de questions qui montrent qu’on s’intéresse au problème du client, on rassemble des éléments complémentaires qui permettent de mieux connaître les envies de l’acheteur.

2

être persuasif

Être persuasif est la mission même de l’agent commercial. Aucun agent ne saurait conclure des ventes sans être capable de convaincre. Persuader nécessite de maîtriser des techniques de vente comme l’utilisation de la méthode SONCAS (Sécurité, Orgueil, Nouveauté, Confort, Argent, Sympathie).

Il s’agit de déterminer le profil type de son client en l’écoutant et en lui posant des questions.

3

être humble

L’humilité et la curiosité sont des qualités à avoir. Un agent commercial doit être curieux de savoir ce que veut et ce que pense son client. Cette curiosité sera, pour lui, une arme pour déterminer secrètement le profil psychologique de son client.

Qu’apporte l’humilité dans ce métier ? Quiconque se montre humble, attire la sympathie de son vis-à-vis. L’humilité rend ouvert d’esprit l’agent et lui permet d’apprendre tout en conquérant le cœur des autres.

4

Avoir De L'empathie

L’empathie est la qualité qui pourrait valoir toutes les autres à la fois. Lorsqu’on a cette aptitude à se mettre à la place d’autrui, on peut le comprendre et anticiper sur ces objections afin de mieux le convaincre.

5

Être Serviable

Être serviable est indissociable de l’activité de la vente. Les meilleurs agents commerciaux sont serviables. En effet, l’agent qui montre qu’il est là pour vendre ne conclura aucune vente. Par contre, s’il se montre serviable, c’est-à-dire apporteur de solutions aux problèmes d’un tiers, alors il vendra.

Une Question ?
Nous répondons

Étant donné qu’une personne physique peut être un agent commercial et qu’une personne morale peut l’être également, on peut donc distinguer 2 façons de le devenir.

Agent commercial en tant que personne physique

Une personne physique a l’obligation pour exercer ce métier, de se faire immatriculer. Cela se fait sur un registre dédié, auprès du greffe du tribunal commercial. L’immatriculation se fait obligatoirement avant l’exercice du métier.

Le dossier pour l’immatriculation est constitué de :

  • 2 formulaires ACO. Ces derniers doivent être complétés et doivent porter la signature du requérant ;
  • 2 formulaires TNS (remplis et signés également) ;
  • 1 photocopie de pièce d’identité ;
  • 1 copie de contrat portant les signatures du mandant et du mandataire ;
  • 1 attestation de moralité (non-condamnation) ; dans le cas échéant, une déclaration d’insaisissabilité est nécessaire.

Une fois le dossier validé, l’agent commercial se verra délivrer un récépissé ainsi que son numéro d’immatriculation.

Attention toutefois, l’immatriculation n’est pas une validation du statut. Il s’agit d’une disposition professionnelle de police (le métier d’agent commercial étant réglementé).

Jusqu’au 2 novembre 2010, l’immatriculation d’agent commercial n’était valide que 5 ans. Aujourd’hui, elle est permanente. Ainsi, un individu qui arrête l’activité doit faire invalider l’immatriculation.

Il importe de savoir qu’un régime d’agent commercial donne le statut d’auto-entrepreneur. Micro-fiscal et micro-social, sont donc appliqués tant qu’on répond aux conditions.

Agent commercial en tant que personne morale

Lorsque l’agent commercial préfère mener ses activités sous forme d’une personne morale, l’immatriculation au RCS est nécessaire. Une inscription au registre des agents commerciaux doit aussi être faite.

Ce mode de fonctionnement exige plus de formalités et la création coûte plus cher. Les documents à fournir :

  • 1 extrait d’immatriculation (RCS de l’entreprise) ;
  • 2 copies ACO (remplies et signées) ;
  • 1 exemplaire du contrat conclu avec le mandant ;
  • 1 copie de pièce d’identité du dirigeant.

Au cas où il y a plusieurs dirigeants, il faudra joindre au dossier, 1 copie de chaque pièce d’identité leur correspondant.

Il est obligatoire d’obtenir son immatriculation au RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux) avant même de se mettre à son activité d’agent commercial. Pour ce faire, on adresse le Cerfa n° AC0 au greffe du tribunal commercial de chez soi. Cependant, si l’on désire pratiquer l’activité pour une entreprise commerciale, c’est vers la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) qu’il faudra se tourner.

Il importe de savoir que lorsqu’on est uni à son conjoint sous un régime de communauté légale (ou conventionnelle) les biens qu’on possède communément peuvent être saisis pour raison de dettes dues à l’activité. C’est ce qui justifie le fait que le dossier constitué pour la quête de l’immatriculation doit comporter une preuve de reconnaissance des risques par le (la) conjoint (e).

Un bon nombre de diplômes permet d’être agent commercial. Les formations qui aboutissent à ces diplômes apportent aux futurs agents commerciaux des aptitudes et compétences pouvant leur permettre de vendre avec succès, de gérer des portefeuilles clients, etc. Il s’agit de formations qui apprêtent les apprenants aux métiers du commerce, dont celui d’agent commercial. On peut citer parmi ces diplômes :

  • DUT techniques de commercialisation ;
  • BTS commercial ;
  • BTS NDRC, etc.

NDRC se définit : « Négociation et Digitalisation de la Relation Client ».

En tant qu’indépendants, les revenus de l’agent commercial ne sont pas si simples à déterminer. Un débutant est rétribué à la commission et son émolument brut approche 1500 à 2000 € par mois. Lorsque l’agent commercial acquiert de l’expérience et de l’expertise tout en ayant une bonne maîtrise de son marché, il peut empocher une rémunération annuelle d’environ 100 000 €.

Un niveau Bac + 5 permet à un aspirant junior de vite percevoir des salaires confortables. Sa rétribution de base est conséquente et les promotions peuvent grimper rapidement.

Pour mieux gagner sa vie, l’agent commercial recherchera des produits ou services qui s’écoulent facilement afin de recevoir des commissions plus intéressantes. Pourquoi ? D’abord, parce que c’est légitime, mais surtout parce qu’impôts et charges avoisinent les 60 % d’un salaire de profession libérale.
Dans la moyenne, les agents commerciaux gagnent de façon brute dans la fourchette de 2 500 à 3 000 €/mois. Les salaires peuvent vite être d’un haut niveau. Ainsi, dans la moyenne, 35 000 à 45 000 €/an sont touchés par un agent commercial ; cela revient à dire que la rétribution horaire nette s’élève à 15 €, voire 20 €. C’est sans compter qu’en fonction du statut pour lequel l’agent commercial opte, il lui est possible d’avoir à disposition un véhicule de fonction, un ordinateur ou un téléphone à la charge de l’entreprise dont il est mandataire.

Comme personne physique (indépendante) l’agent commercial est assujetti à l’impôt sur revenu (BNC : bénéfices non commerciaux). Lorsque par contre, l’activité est faite en tant que société, l’impôt est fonction du régime fiscal de l’entreprise :

  • Impôt sur les sociétés
  • Impôt sur revenu

Quel que soit le régime fiscal adopté, les revenus subissent la TVA, à moins de choisir un régime de micro-entreprise. Qu’en est-il du régime social ?

Qu’il soit associé ou qu’il porte le manteau de gérant majoritaire dans une entreprise commerciale, l’agent commercial est concerné par la Sécurité Sociale des Indépendants tout comme lorsqu’il travaille pour une entreprise individuelle.

Au vu de la définition de ce métier, en se référant à l’article L134-1 du Code du commerce, l’agent commercial est un intermédiaire commercial qui est indépendant à l’opposé des représentants salariés. Il lui est loisible de travailler dans tous les secteurs qui lui plaisent et d’être mandataire d’autant de clients qu’il se sent capable de servir, et ce, sous la forme juridique qui lui convient.

Un agent commercial est une entreprise qui répond au nom de ses clients sans être pour ces derniers un subordonné.

L’agent commercial est libre de choisir la forme juridique qui peut lui être le plus bénéfique. Il peut faire le choix de bosser en mode :

  • entreprise individuelle
  • auto entreprise
  • société (SARL, SASU, EURL, SAS)

Ainsi, l’agent commercial peut fonctionner en personne morale ou en personne physique. Faire un choix bénéfique de forme juridique implique de prévoir un modèle économique. Un prévisionnel financier est indispensable. Aussi est-il crucial de tenir compte des investissements de base, de la quantité de travail que l’on prévoit, des charges que l’on a, etc. Se faire assister par un comptable spécialisé permet de valider son modèle économique en toute sérénité et de trouver la forme juridique la plus à même d’être avantageuse pour soi.

Le guide de référence

Besoin d'aller plus loin ?
Commander le guide !

Vous êtes agent commercial ou en passe de le devenir ?

Un ouvrage qui contient toutes les informations clés concernant les relations contractuelles des agents commerciaux avec leur mandant

Le code de l'agent commercial